Énumération des conséquences à court et long terme des cosmétiques conventionnels ; 1.peau trop sèche 2. rash et allergies 3.peau irritée 4. excès de sébum 5. cancérigène 6. perturbateur endocrinien et hormonal.

Danger Caché : Les Ingrédients Toxiques qui se Cachent dans vos Vos Cosmétiques

Ma première découverte par rapport aux ingrédients toxiques qui se retrouvent dans les cosmétiques fut grace à David Suzuki, un célèbre millitant écologiste. Je suis tombée sur son guide du consommateur responsable :12 substances toxiques à éviter dans vos cosmétiques. Voici donc ces 12 substances en question. J'ai ajouté à cette liste un autre ingrédient, qui est aussi reconnu comme étant très nocif pour votre santé.

1. BHA et BHT :

Se retrouvent dans les produits hydratants, le maquillage et d’autres produits et sont suspectés d’interférer avec les fonctions hormonales et d’être cancérigène. Ils sont nocifs pour les poissons et la faune.

2. Les colorants dérivés du goudron de houille :

P-phenylenediamine et des colorants identifiés par « CI » suivi de cinq chiffres.La p-phénylènediamine est utilisée dans certaines teintures pour cheveux; d’autres couleurs sont employées dans de nombreux produits cosmétiques. Ils pourraient être cancérigènes et contenir des métaux lourds toxiques pour le cerveau.

3. DEA, cocamide DEA et lauramide DEA :

Se retrouvent dans les cosmétiques crémeux et moussants tels que les produits
hydratants et shampooings. En combinaison avec d’autres substances, ils peuvent former des nitrosamines cancérigènes. Ils sont aussi nocifs pour les poissons et la faune.

4. Dibutyl phthalate :

Le phtalate de dibutyle est utilisé comme plastifiant dans les produits pour les ongles.Il est considéré comme toxique pour la reproduction et suspecté d’interférer avec la fonction hormonale. Nocif pour les poissons et la faune.

5. Les libérateurs de formaldéhyde :

DmDm hydantoin, diazolidinyl urea, imidazolidinyl, urea, methenamine, quarternium-15 et sodium hydroxymethylglycinate.
Ces agents de conservation sont utilisés dans une large gamme de produits cosmétiques.
Ils libèrent de façon lente et continue de petites quantités de formaldéhyde, substance cancérigène.

6. Paraben, methylparaben, butylparaben et propylparaben :

Les parabènes sont largement utilisés comme agents de conservation. Ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens et pourraient interférer avec les fonctions reproductrices mâles.

7. Parfums :

Mixture de produits chimiques qui peuvent déclencher des allergies et de l’asthme, certains sont associés au cancer et à l’intoxication des neurones. Nocif pour les poissons et la faune.

8. Les PEG (par ex. le peg-60) :

Utilisés dans certaines bases de crèmes cosmétiques. il peut contenir du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène.

9. Petrolatum :

Utilisé dans certains produits capillaires pour la brillance et en tant que barrière hydratante dans des baumes pour lèvres, rouges à lèvres et produits hydratants. produit pétrochimique pouvant contenir des impuretés cancérigènes.

10. Les siloxanes, cyclotetrasiloxanes, cyclopentasiloxanes, cyclohexasiloxanes et cyclomethicones :

Les siloxanes sont utilisés dans les produits cosmétiques pour assouplir, lisser et humidifier. Le cyclotetrasiloxane est considéré comme perturbateur endocrinien et substance potentiellement toxique pour la reproduction. Nocifs pour les poissons et la faune. Se retrouvent dans les produits moussants tels que les shampoings, nettoyants et produits pour le bain.

11. Triclosan :

Se retrouve dans les produits antibactériens tels que le dentifrice, les nettoyants et les antiperspirants. Il est suspecté d’interférer avec la fonction hormonale et de contribuer à la bactérie qui résiste aux antibiotiques. Nocif pour les poissons et la faune.

12. Sodium laureth sulfate :

Se retrouvent dans les produits moussants tel que les shampoings, les nettoyants et les produits pour le bain. Il peut contenir du dioxane, potentiellement cancérigène.

Le talc :

Contient une substance appelé asbestos, connu pour causer le cancer des poumons lorsque inhalé. Utiliser près des organes génitaux, le talc serait à risque de causer le cancer des ovaires.
Le talc se retrouve dans le maquillage, les poudres pour bébé et les poudres pour adultes.

On trouvera des références et de plus amples informations sur les préoccupations en matière de santé et d’environnement sur www.davidsuzuki.org/fr/12-ingredients-a-eviter